464 connectés : 16 membres : Andave 49 |  Beubeugne steph |  Db17 |  deere |  Hubinski |  Jeumsouvien |  ju50 |  Laurent P |  Marvin The Martian |  peduzzi |  pierrot la bricole |  Seb2326 |  sebde1976 |  steph17 |  TUTUF62 |  ZYGS |  et 448 invités
STEVE MC QUEEN
Charpy   
61 ans | 1,121 messages | 529 images
le 19-04-2020, à 13:30

He les gars, on retrouve STEEVE lundi soir sur FRANCE 5 ...pas sur une moto mais dans la célèbre MUSTANG dans BULLIT....


Une vieille YAMAHA sinon rienMoto(s) : 125 dtmx 500 XT
Bad-brad   
60 ans | 2,045 messages | 1,576 images
le 20-04-2020, à 00:52

Merci pour l'info  smiley_15 


Moto(s) : DRZ 400s-TY125-ScorpaSY 250
Beubeugne steph   
54 ans | 2,568 messages | 3,202 images
le 20-04-2020, à 07:35

 smiley_15 


Ma bd perso  amateur humoristique "la vie de l Abel Barrique"  sur forum fantic  puis tapez fant'hic bar... Bénis soient les gens bizarres poètes inadaptés écrivains mystiques peintres et troubadours, ils nous apprennent à voir le monde différemment.. Jacob Nordby.Moto(s) : Fantic 200/250pro/303 /sherco 2,9 ( en cours 2hda125 cr/ktm125 et bitza) 625lc4/mbcross51/gsg850
Lefevre gilbert   
69 ans | 14,307 messages | 24,267 images
le 20-04-2020, à 15:45

Ktm 73   
55 ans | 1,405 messages | 269 images
le 20-04-2020, à 16:27

Je verrai bien Valentino Rossi jouer le rôle de Steve Mc Queen. Ils ont sensiblement le même type de visage.



Moto(s) : ktm 73, 75, 77, 78 gs, xt400, tt600, Bmw r60/5
Mistral   
161 messages | 42 images
le 23-05-2020, à 13:54

Glup's j"avais po vu qu il y avait plusieurs post ,  smiley_10 



Petit déterrage pour signaler un article dans MV .net :

Steve McQueen : de triomphes en Triumph
L'article n'étant pas visible pour tous , je l'ai poste sans les photos

www.leguidevert.com/viewtop...

Marco   
58 ans | 5,379 messages | 704 images
le 23-05-2020, à 14:45

Oui je viens de regarder, faut banquer !  smiley_10 


Sans déconner !!?! ..Moto(s) : Des VILLAs au bord de la mer ..
Mistral   
161 messages | 42 images
le 23-05-2020, à 14:49

Extrait sans les photos de l'article
( je suis pas abonné mais j'ai le visuel sur certains articles !?)
Steve McQueen : de triomphes en Triumph…
•   
Lorsqu’il faisait de la moto, l’acteur américain Steve McQueen ne faisait pas semblant. S’il a possédé une centaine de machines, ses préférées étaient les Triumph qu’il utilisait en tout-terrain.

Steve McQueen n’aimait pas vraiment la vie, il prétendait que celle-ci était une escroquerie. En revanche, il se passionnait pour la mécanique en général et la moto en particulier. Pas comme ces yuppies hollywoodiens qui se pavanent sur des bécanes rutilantes juste pour faire plaisir au photographe. Non, les moteurs, Steve McQueen était tombé dedans quand il était petit. Né en 1930 d’une mère trop jeune et d’un père inconnu, il se lance dans la vie active dès 16 ans. Des mille métiers qu’il exerce (chauffeur, ouvrier, plagiste…), il préfère celui de mécanicien. Surtout lorsqu’il bricole un moteur d’Anglaise. Forte tête, le jeune Steve s’engage dans les Marines. Trois ans plus tard, il en ressort encore plus stupide. Il touche le fond, les bas-fonds, vit dans la rue.

Dans la mémoire des motards

À force de volonté, il refait surface, trouve son salut dans le théâtre. Il prend des cours au fameux Actor’s Studio de New York. Immédiatement, ses professeurs décèlent chez lui un certain talent. On le compare à James Dean et Paul Newman, anciens élèves du même cours. De figurations en seconds
rôles, il devient le héros de la série télévisée « Au Nom de la Loi ». Et la moto dans tout ça ? Steve ne l’oublie pas et en bon Américain, il s’achète une Harley- Davidson model K avec son premier cachet. Beaucoup d’autres deux-roues suivront, des Honda mais aussi et surtout des Triumph. Amateur de tout-terrain, il participe à des courses dont les Californiens du sud ont le secret. La plus célèbre s’appelle la Baja 1000, mais bien d’autres épreuves se déroulent dans le désert Mojave. À l’époque, une centaine de moto-clubs organisent des courses quasiment tous les week-ends. Sa monture préférée est une Triumph 650 TR6 achetée à son ami Bud Ekins, pilote et cascadeur qui tient une concession de la marque à Los Angeles. Parallèlement à ses activités motardes, Steve
McQueen devient une vedette. « Les Sept Mercenaires », « La Canonnière du Yang-Tsé », « La Grande Évasion », les succès s’enchaînent. Ce dernier film le propulse au rang de star internationale et reste dans la mémoire des motards. Dans une scène fameuse, McQueen est censé sauter audessus de fils de fer barbelés au guidon d’une moto de l’armée allemande. En réalité une Triumph 650 maquillée en machine de la Wehrmacht et pilotée par Bud Ekins lors du
fameux saut. Steve se rattrape en participant aux Six Jours d’enduro de 1964 en Allemagne de l’Est (voir encadré). Plus de doublage, plus de trucage. Le beau blond en bave comme les autres et finit même par abandonner. Aujourd’hui, quel acteur américain oserait se lancer un tel défi ?

Une centaine de motos

Ses cachets augmentent, il touche un million de dollars par film. « L’Affaire Thomas Crown » et « Bullit » le mènent au sommet. De quoi remplir son garage de toutes les motos dont il a rêvé lorsqu’il n’avait que quelques pièces en poche. Il en possède une centaine de toutes les marques et de toutes les époques. Motos, mais aussi voitures de sport et même avions, Steve ne se prive de rien. Pas même de substances illicites. L’alcool et la drogue font partie de sa vie. Ali MacGraw, sa deuxième épouse héroïne de « Love Story », raconte qu’en six ans de vie commune, elle ne l’a jamais vu sobre. McQueen ne se sert pas de ses motos uniquement pour les courses de désert. Il les utilise dans un tout autre style de compétition. Au début des années 70, il dispute les plus belles filles
d’Hollywood à Warren Beatty, un autre grand tombeur.

La passion de la moto

À la même époque, il met sa carrière d’acteur en veilleuse pour se lancer à fond dans la compétition automobile. Résultat, il termine deuxième des prestigieuses 12 Heures de Sebring au volant d’une Porsche. Passionné, il s’implique dans le film « LeMans », à la gloire de l’épreuve automobile française. Un bide retentissant. Peu importe, il récidive en jouant la guest-star et en finançant « On any Sunday » (Challenge One), documentaire culte pour toute une génération de motards. Personne n’a oublié la fameuse scène où il affronte Malcolm Smith et Mert Lawwill dans les dunes. Sauf que Steve a abandonné sa Triumph 650 pour une Husqvarna 400. Les deux-temps légers ont supplanté les gros twins anglais… En revanche pour le boxoffice, ce n’est pas vraiment ça, le documentaire passe inaperçu à l’époque. Steve s’en fout, lui qui en a tant bavé dans sa jeunesse, il mène sa barque comme il l’entend. D’ailleurs Honda lui propose beaucoup d’argent pour un spot publicitaire ventant les mérites de la nouvelle CR 250 Elsinore. Cette vie, qu’il prétendait ne pas aimer rappelons-le, ne lui a fait cadeau que d’un sursis. À partir de 1975, atteint d’un cancer, il ne tourne que quelques films et a bien du mal à kicker sa Triumph 750. On le voit parfois encore sur les pistes, fatigué, barbu, avec la bande de potes motards. Sa passion le tient jusqu’à son dernier souffle. En 1980, la camarde gagne la dernière manche. ❚

ISDT 1964 : McQueen en Allemagne de l’est

À force d’entendre parler des fameux Six Jours d’enduro, Steve McQueen finit par s’y inscrire en 1964, après le tournage de « La Grande Évasion ». Il va
même intégrer l’équipe des États-Unis aux côtés de Bud et Dave Ekins, Cliff Coleman et Johnny Steen. Ironie du sort, cette année-là l’épreuve se déroule derrière le rideau de fer, en Allemagne de l’Est ! Le voyage commence durant l’été 64 lorsque les cinq pilotes se rendent à l’usine Triumph pour récupérer leurs machines, deux TR6 SC pour McQueen et Coleman et trois T100 SC pour les autres. Après un petit tour à Londres chez le concessionnaire Comerfords, les machines sont chargées dans un camion direction Erfurt, le théâtre des opérations. Lors de la cérémonie de présentation des équipes, le 5 septembre,
c’est McQueen qui tient la bannière étoilée : une image qui va faire le tour du monde d’autant que l’acteur et ses compères défilent sous un portrait de Lénine… Le lendemain, les fauves sont lâchés et les spectateurs n’en reviennent pas : le grand acteur américain est vraiment là ! Et il se donne à fond, un peu trop même pour une course qui dure si longtemps. Il chute souvent et le troisième jour, il doit abandonner sa Triumph ayant trop souffert. Lui-même porte sur le visage les stigmates de la dernière gamelle. Dans le même temps, Bud Ekins se blesse au pied et in fine, c’est la débâcle pour le team américain qui ne termine que 16e. Cliff Coleman (3e en 750) et Dave Ekins (5e en 500) sauvent l’honneur avec une médaille d’or chacun.

 smiley_25 

Mistral   
161 messages | 42 images
le 24-05-2020, à 14:17

copié/collé proposé

www.leguidevert.com/viewtop...

MXJOLOU59   
52 ans | 6,318 messages | 12,489 images
le 27-06-2020, à 20:07


Toute Ma Jeunesse !!!Moto(s) : YZ125 1986 et 1984
Elricos37   
59 ans | 6,652 messages | 3,591 images
le 03-07-2020, à 08:09
MARMITON76   
65 ans | 92 messages | 18 images
le 11-11-2020, à 13:19

Si cette vidéo est deja sur le site je la retirerais.
Elle est sur Youtube depuis Mai 2020.

www.youtube.com/watch?v=BlB...

Dave the Leek   
51 ans | 1,188 messages | 364 images
le 11-11-2020, à 15:00

Une de mes idoles .  smiley_18 
C'était un vrai passionné de bécanes, pas comme certains qui font semblant quand c'est à la mode ou les pseudos hypsters etc ...  smiley_21 

Elricos37   
59 ans | 6,652 messages | 3,591 images
le 11-11-2020, à 15:14

Moi aussi c’est mon idole !! smiley_03 

Dave the Leek   
51 ans | 1,188 messages | 364 images
le 11-11-2020, à 15:23

 smiley_15   smiley_15 

464 connectés : 16 membres : Andave 49 |  Beubeugne steph |  Db17 |  deere |  Hubinski |  Jeumsouvien |  ju50 |  Laurent P |  Marvin The Martian |  peduzzi |  pierrot la bricole |  Seb2326 |  sebde1976 |  steph17 |  TUTUF62 |  ZYGS |  et 448 invités
464 connectés : 16 membres : Andave 49 |  Beubeugne steph |  Db17 |  deere |  Hubinski |  Jeumsouvien |  ju50 |  Laurent P |  Marvin The Martian |  peduzzi |  pierrot la bricole |  Seb2326 |  sebde1976 |  steph17 |  TUTUF62 |  ZYGS |  et 448 invités