MAICO MC 400 1977
MaicoMas   
64 ans | 1,336 messages | 245 images
le 06-12-2012, à 14:23

Pour donner quelques infos :
- En 77 Gérard Roussel commercialisait via le réseau Maico France des lignes d'échappement complètes qui passaient en haut côté gauche. Bonne facture dans de l'excellent métal, un poil plus épais que l'origine, moins exposé que l'origine et surtout moins cher (1000 F contre 1300 ya pas photo). Si vôtre machine en est équipée, gardez le, surtout qu'il y a 9 chances sur 10 que le boîtier filtre soit massacré. Et oui c'est le revers de la médaille, les décappeurs thermiques n'étaient pas encore très connus, et les gars utilisaient plutôt un chalumeau pour mettre en forme le boîtier pour laisser passer le tube de fuite...
- Toujours en 77, la bonne idée était de scier la boucle arrière du cadre juste après les fixations arrières de la selle et de fixer le garde boue sous la selle. La modif était effectuée sur les bécanes "usine" et sera généralisée en 1978.
- On continue avec la fourche : Les fourreaux n'ont pas de joints spis ! Il est intégré dans le racleur, mais il est préférable de passer un petit coup d'alésoir et d'y monter des spis de 78/79, par contre on ne peut plus monter les racleurs, sauf si on fait sauter la bague d'étanchéïté. On peut aussi y monter les racleurs 75/76 ou des soufflets.
- La 77 peut avoir soit un réservoir alu, le même que le 76 mais avec une seule sortie à droite (et qui permet de monter le pot en haut à gauche). Soit un réservoir nylon de marque Hella, plus large, indestructible, qui peut être peint, qui ne "transpire" pas, mais qui est moins fun... Pas de règle de montage, c'était au petit bonheur la chance.... Pour les GP certains réservoirs alu ont été équipés d'une réhausse (45 mn dans le sable avec une 440, les 9.5 litres ne suffisaient pas).
- Les roues arrières ont toutes été équipées d'un moyeu en magnésium, ça c'est galère, car si la machine doit rouler ailleurs que dans votre salon, il faudra le remplacer par le même en alu.
- Les 77 se sont bien vendues chez nous, c'est assez facile d'en trouver. Le rouge est le même que celui des millésimes suivants. Le haut moteur et les moyeux sont noirs, la selle est identique aux 78/79 et à un détail près aux 80. Les caches latéraux idem que les 76, mais rouges...
Voilà peut être de quoi susciter des envies de 77 ! N'oubliez pas que c'était la monture de nôtre Daniel Péan national lorsqu'il a remporté le GP de Yougoslavie !
Mass'


Mass'Moto(s) : MAICO
Hervé   
62 ans | 2,509 messages | 1,401 images
le 06-12-2012, à 16:06

Celle-ci professeur ?

MaicoMas   
64 ans | 1,336 messages | 245 images
le 06-12-2012, à 16:55

Yes my lord  smiley_15 


Mass'Moto(s) : MAICO
Maicofan   
63 ans | 51 messages | 62 images
le 06-12-2012, à 18:44

poujet a écrit :

superbe restauration!!!!
des questions: les amortisseurs sont ils d'origine avec les bonbonnes  smiley_28 
comment as tu fait pour le pot d'échappement  est il en inox smiley_28 
as tu appreté le reservoir avant peinture smiley_28 
loic


Ce sont des Corte et Cosso de Maico 78 dont j'ai adapté la longueur, en 77,  elles n'étaient pas équipé d'amortisseurs à bombonne séparées, d'ou la recherche d'un emplacement qui ne gache pas l'estétique

Pour l'échappement, il est bien en inox, c'est que dans la famille il y a des spécialiste dans le domaine et que j'ai donc pû me procurer facilement de quoi le réalisé, j'ai défini les cotes à partir de documents comme la photo ci- dessus, et l'ai réalisé moi même, elle était équipé du pot en haut dont parle Patrick plus haut, mais je préférait la remettre en config d'origine ! même si éffectivement il viiellit plus vite dans cette position smiley_11

 

Le réservoir a bien été apprêté avant la peinture finale, voici les étapes



DomMoto(s) : Maico
Maicofan   
63 ans | 51 messages | 62 images
le 06-12-2012, à 19:55

rickey a écrit :

oui superbe restauration
les bombones d amortos bien pensé   smiley_26  
le cadre a t il été coupé a l arrière ou c est d origine  smiley_15 


La boucle était coupée quand j'ai récupéré cette moto, comme dit patrick c'était une pratique courante à l'époque, j'avais envisagé de la refaire, mais en fait je trouve qu'elle est plus jolie sans ! j'ai monté un garde boue de 78 que je pensais plus adapté puisqu'il n'y avait pas de boucle cette année là ! seule inconvéniant, la fixation à la selle souffre pas mal et est à contrôler régulièrement   smiley_25 


DomMoto(s) : Maico
MaicoMas   
64 ans | 1,336 messages | 245 images
le 06-12-2012, à 20:38

Je n'arrive pas à retrouver grand choses comme photos de la mienne modifiée à l'époque, (c'est les copains qui les faisaient et qui les ont peut-être encore, ou plus ???


Là elle avait pas mal bourlingué, mais on voit l'arrière du cadre modifié et on devine le silencieux en haut côté gauche...


Mass'Moto(s) : MAICO
NOUAILLES   
70 ans | 3,550 messages | 1,286 images
le 06-12-2012, à 21:29

Salut Patrick,
Allez toi aussi te voila plongé dans tes souvenirs .
C'est vrai que ces photos d'époque sont sympa et permettent de revoir certaines choses telles des modifs dont on se rapellait plus. L'autre jour je regardais un photo d'une de mes 125 Maico  et je vois un truc au bout de l'échappement ; et la j'ai eu un sourire , je me suis souvenu que j'avais brasé un couvercle de sonnette de vélo de l'armée ; j'avais peur que ce tube fasse un jour emporte pièce dans la viande de quelqu'un lors d'une chute; du coup j'avais mis une protection. rire 
Allez , le bonjour chez toi et tiens toi à l'abri, ils annoncent de la neige.
amitiés
sergio


- carpe diem ²-Moto(s) : Pursang 250 MK 8 et des rêves
Rickey   
52 ans | 79 messages | 108 images
le 06-12-2012, à 21:56

Photo de la maico 77 le jour de son arrivée
Et quel est le souci avec moyeu magnesuim


Moto(s) : 465 RM 1981 .500 MAICO GP 1989
NOUAILLES   
70 ans | 3,550 messages | 1,286 images
le 06-12-2012, à 22:01

Je crois que c'est le vieillissement le magnésium perd des caractéristiques; mais le père Massout t'en dira plus.


- carpe diem ²-Moto(s) : Pursang 250 MK 8 et des rêves
Rickey   
52 ans | 79 messages | 108 images
le 06-12-2012, à 22:06

ok  merci


Moto(s) : 465 RM 1981 .500 MAICO GP 1989
Poujet   
50 ans | 2,330 messages | 297 images
le 07-12-2012, à 08:12

salut
en effet le magnesium s'oxyde au contact de l'air , il part en poudre blanche......faudrait essayer de sniffer smiley_28 
on peint donc toutes ces pieces là pour éviter le phénomene.
sur les maico c'est fastoche pour les reconnaitre ,ces moyeux.
les moyeux AR sont coniques, sur la partie la plus fine il y a un épaulement (donc plus de matiere) en guise de renfort sur ceux en magnesium . il n'y est pas sur ceux en alu.
le danger c'est que tres souvent ces moyeux sont fissurés, pas toujours visible à l' oeil.... smiley_24  smiley_24 
loic


mis en bouteilles a l'atelierMoto(s) : 250 maico mc 1979,
NOUAILLES   
70 ans | 3,550 messages | 1,286 images
le 07-12-2012, à 09:52

A passer peut être un détecteur de criques.
Nous avions cela à l'armée,en contrôle non destructif, pour les pièces sensibles.
Si mes souvenirs ne sont pas trop foireux smiley_01 , après avoir décapé la pièce, on passait:
- un coup de bombe de produit spécifique rouge, on attendait que ça sèche
- un coup de bombe de réactif blanc
et au bout de quelques secondes les criques, s'il y en avait, apparaissaient !
Je crois me souvenir que c'était ARDROX qui faisait ça.
Le principe doit toujours exister et si ça peut servir à quelqu'un  smiley_15 

sergio


- carpe diem ²-Moto(s) : Pursang 250 MK 8 et des rêves
Poujet   
50 ans | 2,330 messages | 297 images
le 07-12-2012, à 21:16

salut M'ssiou!
merci pour l'info, à creuser!!
mon moyeu était vraiment cuit , il était carrément fendu à 2 endroits distincts.. smiley_24  smiley_24 


mis en bouteilles a l'atelierMoto(s) : 250 maico mc 1979,
Hx52   
59 ans | 1,314 messages | 1,970 images
le 07-12-2012, à 23:59

NOUAILLES a écrit :

A passer peut être un détecteur de criques.
Nous avions cela à l'armée,en contrôle non destructif, pour les pièces sensibles.
Si mes souvenirs ne sont pas trop foireux smiley_01 , après avoir décapé la pièce, on passait:
- un coup de bombe de produit spécifique rouge, on attendait que ça sèche
- un coup de bombe de réactif blanc
et au bout de quelques secondes les criques, s'il y en avait, apparaissaient !
Je crois me souvenir que c'était ARDROX qui faisait ça.
Le principe doit toujours exister et si ça peut servir à quelqu'un  smiley_15 

sergio


bjr  ça s appelle controle par  ressuage


Moto(s) : maico
NOUAILLES   
70 ans | 3,550 messages | 1,286 images
le 08-12-2012, à 11:28

Exact Hx52.

J'ai cherché et chez ARDROX ça existe toujours, surement amélioré car  je l'utilisais déja en 1972.  smiley_24 

   Révélateur de criques idéal pour vérifier vos disques de frein et pièces mécaniques.
Kit 3 bonbonnes comprenant un solvant, un pénétrant et un révélateur.
Permet de détecter des défauts de métaux même invisibles

sergio


- carpe diem ²-Moto(s) : Pursang 250 MK 8 et des rêves